Recettes pour l'hémochromatose

L'hémochromatose : définition

Chef cuisinier

Recettes de cuisine diététiques pour l'hémochromatose.

L’hémochromatose est une maladie génétique héréditaire qui se caractérise par une surcharge en fer de l’organisme, du fait de l’intestin qui absorbe le fer d’origine alimentaire de façon excessive. Il existe en fait plusieurs formes d’hémochromatose, les unes étant plus graves que les autres.  Environ une personne sur trois cent souffre de cette pathologie en France, mais beaucoup ignorent leur hémochromatose.

 

Dans les conditions normales (hors hémochromatose), le surplus de fer d’origine alimentaire est évacué dans les selles. Mais dans le cas de l'hémochromatose, le fer est absorbé de façon excessive, puis il est emmagasiné dans les organes et les tissus, alors même que les besoins de l’organisme en fer sont comblés. Le fer sanguin, en excès, va s’accumuler dans le foie, le cœur et le pancréas, les os, la rate, les muscles... entraînant à terme, une cirrhose du foie, un diabète dit « bronzé », mais également une insuffisance cardiaque.

 

La nutrition joue un rôle non négligeable, car elle permet, en diminuant les apports alimentaires en fer, d’espacer les saignées (ou phlébotomies) qui représentent le traitement le plus fréquemment appliqué et surtout le plus radical, afin de diminuer la teneur sanguine en fer. Des chélateurs de fer sont également utilisés, mais ils ne sont pas utilisés en premiers recours (à cause d’effets secondaires possibles).

Gérer sur le plan diététique son hémochromatose, cela nécessite de nombreuses notions diététiques indispensables à garder à l'esprit :

  1. La vitamine C favorise fortement l’absorption intestinale du fer alimentaire (le zinc et les boissons alcoolisées également). Le calcium, le son de blé, la rhubarbe, l’oseille, les céleris (branche, rave), le cacao, le thé, le café, le calcium au contraire, limitent son absorption intestinale.

  2. Le surpoids et l'obésité sont des facteurs aggravant de l'hémochromatose.

  3. Le fer alimentaire d'origine vététale est beaucoup moins bien absorbé par le métabolisme que le fer d'origine animale (fer héminique).

Gant de cuisine
Cuisinier qu cuisine

Recette de flan au fromage blanc sans sucre

 

 

Temps total à prévoir : environ 1 heure.

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

 

  • 250ml de lait demi-écrémé.

  • 250g de fromage blanc nature.

  • 3 œufs.

  • 2 cuillères à soupe de graines de sésame pilées.

  • 2 cuillères à soupe de poudre d’amande.

  • 2 cuillères à soupe de sucralose.

  • Extrait de vanille liquide.

 

 

Technique culinaire :

 

  • Dans un saladier, battre les œufs, le sucralose et l’extrait de vanille, puis incorporer progressivement le fromage blanc maigre suivi par le lait demi-écrémé tout en continuant à fouetter.

  • Incorporer les graines de sésame pilées au mélange ainsi que la poudre d’amande.

  • Remplir 4 ramequins.

  • Placer les ramequins dans un plat à four et remplir le tiers du récipient d’eau chaude.

  • Cuire au bain marie pendant 35 minutes à 180°C.

  • A consommer bien frais : bon appétit !

 

 

Alternativement : le lait demi-écrémé peut être remplacé par un lait végétal, au mieux par du lait de riz nature voir de châtaigne ou de soja. Le fromage blanc peut également être remplacé par du fromage blanc de soja nature.

Livres sur une étagère

Mon ouvrage de recettes diététiques publié

Cette recette est publiée au sein de mon ouvrage : "Recettes et menus pour l'hémochromatose".

Le lien appartenant à l'illustration vous envoi chez mon éditeur, d'où vous pourrez y feuilleter gratuitement quelques pages, mais également le commander.

Presque tous mes ouvrages sont édités en ebook.

Tous mes livres peuvent être commandés chez votre libraire, et sont également disponibles chez Amazon, La Fnac, Decitre, etc.

Livre de recettes diététiques pour l'hémochromatose
Livre ouvert

Mes autres ouvrages de publiés...

Plante aux fleurs jaunes et vertes

Retour haut de page