Le foie de morue.



Foie de morue à l'huile.
Foie de morue à l'huile.


Presentation

 

Il est peut-être temps de redécouvrir le foie de morue, source de généreux apports en vitamine D dont une partie de la population est carencée.


Le foie de morue est mal aimé car il évoque l’huile de foie de morue, symbole même de l’aliment immangeable donné de force aux enfants rachitiques. Les deux aliments sont liés, bien entendu. L’huile de foie de morue est un dérivé du foie de morue, obtenu par cuisson du foie.



Vertus nutritionnelles


 

A une époque où les lipides sont devenus hérétiques dans la diététique, le foie de morue est mal vu. L’aliment est certes riche en lipides : 46 % pour 450 kilocalories pour 100g, mais notre organisme a besoin de ces lipides et la portion de foie de morue est toujours limitée dans sa consommation, de plus, un quart de ces lipides sont des acides gras polyinsaturés, pour l’essentiel des acides gras Oméga 3.

Mais ce sont ces apports en vitamine A et surtout en vitamine D que le foie de morue tire son intérêt nutritionnel. Comme l’huile de foie de morue, le foie de morue est une source puissante de vitamine D (58µg pour 100g) et de vitamine A (4200µg pour 100g). Rappelons que la vitamine D concourt à la minéralisation osseuse (os, dents, cartilage) tandis que la vitamine A joue un rôle essentiel pour la vision. Le foie de morue est aussi une bonne source de vitamines du groupe B et de protéines.

Le savez-vous ?

 

10 minutes d’exposition des bras au soleil par jour l’été suffit à notre organisme pour synthétiser ses besoins quotidiens en vitamine D. C’est la raison pour laquelle la plupart des carences en vitamine D sont diagnostiquées à la sortie de l’hiver...





Bouquet de fleurs
Bouquet de fleurs

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout